Pages

lundi 14 septembre 2015

Comprendre le contenu des programmes électoraux. Comparaison des méthodes d'encodage manuel et automatique


Grégory Piet (ULg)
@grgpiet

Régis Dandoy (UCL)
@rdandoy


Jeroen Joly (U Toronto, U. Antwerpen)
@jeroenjoly

Résumés de l'article 

En science politique, l’analyse de documents politiques est cruciale afin de tester toute une série d’hypothèses concernant les priorités des acteurs et institutions politiques, mais les méthodes utilisées pour analyser ces textes politiques sont (trop) ­nombreuses. Les techniques d’analyse de textes basées sur le codage humain sont les plus répandues et fournissent les meilleures données en ce qui concerne le contenu de ces documents. Toutefois, les techniques automatisées présentent également d’incontournables avantages. Cet article entend comparer les résultats obtenus via deux méthodes distinctes d’analyse d’un même corpus de textes politiques : une méthode d’encodage manuel et une méthode d’encodage automatisé. Les programmes électoraux des principaux partis politiques belges entre 1987 et 2007 seront utilisés comme textes de base. L’identification et la comparaison des principales thématiques abordées dans ces documents permettront de déterminer les similarités et différences obtenues. Cet article discute ces deux méthodes et les enseignements qui peuvent en être retirés pour de futures analyses de documents politiques.



Pour consulter l'article complet: cairn.info, revue Mots.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget