Pages

vendredi 7 mars 2014

Popularité et activités des présidents de partis sur Twitter





Gregory Piet
Politologue, Université de Liège
@grgpiet

Régis Dandoy
Politologue, FLACSO. Chercheur associé, ULB et UCL
@rdandoy


Nous avions dans un précédent billet mis en avant la popularité des présidents de partis francophones et néerlandophones sur Twitter, nous profiterons donc de ce nouveau billet pour mettre à jour les résultats et pour revenir sur l’utilisation des médias sociaux tels que Twitter par les partis politiques.

Afin d’analyser la popularité des présidents de parti sur Twitter, nous avons suivi deux logiques complémentaires : une logique spatiale en comptabilisant le nombre de tweets et une logique temporelle en prenant en considération la date d’inscription (date approximative ou premier tweet) des présidents de partis.

Popularité et comportements des présidents de partis

La popularité sur Twitter des présidents de parti et l’ordre de préférences des followers n’ont pas changé depuis novembre 2013. Paul Magnette est toujours le président de parti le plus suivi. Toutefois, Gwendolyn Rutten se rapproche très fortement du président du PS et, surtout, elle se détache largement du troisième président de parti le plus populaire sur Twitter, Bart De Wever, qui stagne avec la plus faible évolution depuis novembre 2013 en termes de nouveaux followers (un peu moins de 4% de nouveaux followers). A ce rythme, après avoir dépassé Bart De Wever en novembre 2013, Gwendolyn Rutten pourrait bien être la présidente la plus populaire sur Twitter à la veille des élections de mai 2014.

Du côté flamand, Rutten est donc la présidente la plus suivie, devant De Wever, Beke, Annemans, Van Besien et Tobback. Toutefois, depuis novembre 2013, le compte Twitter de Van Besien connaît la plus forte augmentation en termes de followers (+32%), suivi de Rutten (+19%), Beke (+18%), Tobback (+13%), Annemans (+8%) et, enfin, De Wever (+3,86%).

Du côté des présidents de partis francophones, le classement depuis novembre 2013 n’a pas évolué. Magnette devance toujours Michel, Hoyos et Maingain (Benoît Lutgen n'ayant pas de compte Twitter officiel, à ce jour). Toutefois, les augmentations de followers sont très différentes d’un président de parti à l’autre. Maingain connaît la plus forte augmentation avec 100 nouveaux followers (+38%). Il est suivi de Hoyos (+26%), Michel (+12,5%) et Magnette (+10%).

De manière générale, il est très intéressant de constater que les présidents de partis flamands sont beaucoup plus actifs sur Twitter que les présidents de partis francophones, en publiant près de trois fois plus de tweets par mois. Au sein des partis néerlandophones, à l’exception des présidents de la N-VA et du sp.a, c’est le président du Vlaams Belang qui tweete le plus (4.238 tweets), suivi de la présidente de l’Open VLD (3.592), du président du CD&V (1.210) et, très loin derrière les quatre premiers, le président de Groen! (133). Au sein des partis francophones, le président du MR est celui qui tweete le plus (1.896). Il est suivi de très loin par le président du PS (970), de la coprésidente d’ECOLO (74), du président des FDF (11) et du président du cdH (10).

Si nous nous penchons sur les comptes Twitter actifs des présidents de parti, nous constatons que Paul Magnette est celui qui est présent sur Twitter depuis le plus longtemps (2009), suivi de Gwendolyn Rutten (2010), Gerolf Annemans (2011), Wouter Beke et Charles Michel (2012). Quant à Wouter Van Besien, Emily Hoyos et Olivier Maingain, leur investissement sur Twitter remonte à une année, voire, à moins d’une année (2013). Approximativement en suivant les comptes des followers de Bart De Wever et de Bruno Tobback, nous pouvons estimer l’origine du compte du président de la N-VA à 2010 et du président de la sp.a à 2012.

Enfin, nous avons voulu savoir ce qui pouvait justifier la popularité des présidents de partis sur Twitter. Trois hypothèses sont testées ici : (1) l’influence du temps, (2) l’influence du nombre de tweets et (3) l’influence des intentions de votes des citoyens sur la popularité des présidents de partis.

  1. Nous constatons que les présidents les plus populaires sont ceux qui sont présents depuis le plus longtemps sur Twitter. En effet, lorsque nous corrélons la popularité et la date de la création du compte Twitter (date approximative soit au départ du premier tweet, soit au départ des premiers followers) nous relevons une corrélation élevée de .84. Ce qui signifie que dans plus de 70% des cas, la popularité d’un président de parti sur Twitter se justifie par la durée de sa présence.
  2. Nous avons également voulu tester si la popularité d’un président de parti pouvait se juger au nombre de tweets qu’il produit par mois. Sur ce point, cela ne se justifie pas puisque nous relevons une faible corrélation (.37) entre la popularité et le nombre de tweets. Autrement dit, cela se justifie seulement dans 13% des cas.
  3. Nous avons enfin tester la popularité du président au regard des derniers sondages et baromètres politiques (Le Soir, février 2014) sur les intentions de votes des citoyens pour les partis politiques. Nous constatons que la corrélation entre la popularité et les intentions de votes est relativement élevée (.79). Cela signifie donc que, dans 62% des cas, la popularité du président de parti s’explique par les intentions de votes données à son parti politique.




Followers,
fin novembre 2013
Followers,
début mars 2014
Augmentation (unité)
Augmentation (%)
1e tweet
Nombre de tweets
Moyenne tweets par mois
Paul Magnette
18.866
20.694
+1.828
+9,69%
16.10.2009
970
18
Gwendolyn Rutten
16.966
20.191
+3.225
+19%
01.01.2011*
3.592
82
Bart de Wever
16.883
17.535
+652
+3,86%
01.01.2010 **
0
-
Charles Michel
14.058
15.818
+1.760
+12,52%
15.05.2012
1.896
86
Wouter Beke
11.883
14.064
+2.181
+18,35%
05.03.2012
1.210
48
Gerolf Annemans
4.712
5.072
+360
+7,64%
01.01.2012*
4.238
119
Wouter Van Besien
2.952
3.892
+940
+31,84%
25.03.2013
133
11
Emily Hoyos
1.123
1.416
+293
+26,09%
28.02.2013
74
6
Bruno Tobback
748
846
+98
+13,10%
01.01.2012 **
0
-
Olivier Maingain
263
363
+100
+38,02%
29.08.2013
11
2








* 3200 tweets d’archives atteints à cette date.
** date approximative en fonction des recoupements d’informations des autres followers.


Une « culture du tweet » différente entre les partis politiques ?

L’analyse des comptes Twitter des partis politiques vient confirmer nos précédents constats sur l’importance du temps dans la constitution des followers. Plus les partis sont depuis longtemps sur Twitter, plus ils ont de followers. Nous constatons également que, en moyenne, les partis politiques flamands sont près de deux fois et demi plus actifs sur Twitter que les partis politiques francophones.

L’Open VLD est le parti politique le plus populaire sur Twitter, suivi de la N-VA, de la sp.a, de Groen, du CD&V, d’ECOLO, du MR, du PS, du Vlaams Belang, du cdH et des FDF. Les cinq premiers partis sont donc flamands tandis qu’ECOLO est le premier parti politique francophone.

Enfin, l’augmentation significative au cdH, tant en termes de tweets que de followers s’explique par le retour sur Twitter de ce parti politique au 14 janvier 2014 après une absence de près de 3 ans, jour pour jour. Cela démontre à nouveau que la combinaison espace (nombre de tweets et poids du parti) et temps (présence active sur Twitter, à une rare exception) est essentielle pour la visibilité des partis politiques sur les réseaux sociaux.



Followers mi-janvier 2014
Followers
début mars 2014
Augmentation (unité, %)
1e tweet ou 3200e tweets d’archives
Nombre de tweets, mi-janvier 2014
Nombre de tweets, début mars 2014
Augmentation (unité, %)
Moyenne tweets/mois (calcul sur base des résultats de mars 2014)
Open VLD
-
14.763
-
26.02.2009
-
2.803
-
46
N-VA
-
13.975
-
16.03.2009
-
3.179
-
53
sp.a
-
13.051
-
03.05.2012*
-
7.458
-
145***
Groen
-
12.739
-
11.05.2012*
-
7.758
-
145***
CD&V
-
10.787
-
04.09.2009*
-
3.311
-
58***
Ecolo
7.920
8.220
300 (+3,79%)
13.03.2009
1.438
1.604
166 (+11,54%)
27
MR
5.511
5.974
463 (+8,4%)
20.10.2013**
3.142
3.571
429 (+13,65%)
-
PS
4.077
4.402
325 (+7,97%)
03.10.2012
1.087
1.245
158 (+14,54%)
73
Vlaams Belang
-
3.926
-
28.04.2011*
-
5.893
-
91***
cdH
485
960
475 (97,94%)
14.01.2011
12
152
140 (+1166%)
4
FDF
-
767
-
24.03.2010
-
2.307
-
48
* Les 3200 tweets d’archives sont atteints à cette date, mais le compte remonte approximativement en 2009.
** Les archives des tweets sont bloquées à un millier de tweets, mais le compte remonte approximativement à 2010.
*** en tenant compte de la limite des 3200 tweets d’archives.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget