Pages

vendredi 29 novembre 2013

Popularité en Flandre : Bart De Wever perd sa deuxième médaille d’or



Par  
Dr. Régis Dandoy
Politologue à la FLACSO. Chercheur associé à l’ULB et l’UCL
@rdandoy

A l’inverse des régions wallonne et bruxelloise, un des enseignements des sondages d’opinion de cette fin de 2013 en Flandre concerne la popularité des hommes et femmes politiques. Après des années de domination, le champion toutes catégories de la popularité vacille sur sa plus haute marche du podium. Bart De Wever voit en effet sa cote de popularité auprès de l’électeur flamand se réduire au fil des sondages. Humiliation supplémentaire, le président de la N-VA a perdu sa première place dans les différents hit-parades au profit de Kris Peeters (CD&V) dans les sondages De Standaard de mai et octobre 2013 et Le Soir de septembre 2013, et de Maggie De Block (Open VLD) dans le sondage Le Soir de novembre 2013.[1]

Mais c’est oublier que Bart De Wever était jusqu’il y a peu double médaillé d’or de la popularité : dans les sondages d’opinion mais également dans les réseaux sociaux. Car un autre changement au hit-parade de la popularité est passé inaperçu cette semaine : celui de la popularité sur le réseau social Twitter. Pour rappel, Bart De Wever est depuis de nombreux mois le champion de la popularité dans la catégorie “président(e) de parti” en Flandre. En tant que leader du plus grand parti de Flandre (et de Belgique), il bénéficie bien entendu d’un bonus en termes de visibilité et de présence médiatique.

En cette fin de novembre 2013, Bart De Wever s’est vu dépassé au nombre de ‘followers’ (suiveurs) par Gwendolyn Rutten. Les messages de la présidente de l’Open VLD sont désormais lus par plus de citoyens, journalistes et autres politologues que le président de la N-VA. Gwendolyn Rutten a actuellement une petite centaine de followers en plus que Bart De Wever. Ce changement à la tête du classement la popularité sur Twitter s’explique par l’augmentation récente du nombre de followers de la présidente de l’Open VLD. En près de quatre mois, elle est parvenue à être suivie par plus de 3.000 personnes en plus, alors que Bart De Wever n’a vu son nombre de followers n’augmenter que d’un petit millier sur la même période. Cet exploit est d’autant plus remarquable que Gwendolyn Rutten est une nouvelle venue dans le club des président(e)s de parti et a été élue à la présidence de l’Open VLD il y a moins d’un an (le 8 décembre 2012 pour être exact). En comparaison, Bart De Wever est à la tête son parti depuis 2004.

Bien entendu, la popularité croissante de Gwendolyn Rutten sur ce réseau social est due à son dynamisme (plus de 3200 tweets) alors que De Wever n’a toujours rédigé aucun tweet. En effet, la présidente de l’Open VLD est – derrière Gerolf Annemans (VB) et ses plus de 3700 tweets – la leader de parti la plus active sur Twitter. Loin derrière Gwendolyn Rutten et Gerolf Annemans, nous trouvons Wouter Beke (CD&V) avec plus de 900 tweets et Wouter Van Besien (Groen) avec près de 100 tweets. Tout comme Bart De Wever, Bruno Tobback (SP.A) n’a toujours posté aucun message sur Twitter. Côté francophone, les présidents de parti les plus actifs sont Charles Michel (MR) avec plus de 1600 tweets et Paul Magnette (PS) avec plus de 900 tweets.

La troisième marche du podium flamand de la popularité est occupée par Wouter Beke avec près de 12.000 followers. Au rythme où il progresse (plus de 2.000 followers en quatre mois), le président du CD&V peut également espérer rattraper Bart De Wever à l’été/automne 2014. Mais la campagne pour les élections de mai 2014 et surtout les événements post-électoraux risquent de bouleverser cette tendance. Incontournable, Paul Magnette, reste toujours le plus populaire sur Twitter avec près de 19.000 followers. Néanmoins, si Gwendolyn Rutten conserve son taux d’accroissement actuel, elle pourrait dépasser le président du PS dans quelques mois et devenir la présidente de parti la plus populaire du Royaume, toutes régions et partis confondus. Le rendez-vous est pris.

Nombre de followers des président(e)s de parti sur Twitter (situation au 25 novembre 2013)
Président(e) de parti
Nombre de followers
Evolution depuis août 2013
Paul Magnette (PS)
18.866
+ 1.662
Gwendolyn Rutten (Open VLD)
16.966
+ 3.044
Bart De Wever (N-VA)
16.883
+ 927
Charles Michel (MR)
14.058
+ 1.483
Wouter Beke (CD&V)
11.883
+ 2.379
Gerolf Annemans (VB)
4.712
+ 504
Wouter Van Besien (Groen)
2.952
+ 936
Emily Hoyos (Ecolo)
1.123
+ 348
Bruno Tobback (sp.a)
748
+ 107
Olivier Maingain (FDF)
263
+ 153
Olivier Deleuze (Ecolo)
83
+ 14






[1] Le récent sondage (novembre 2013) de La Libre Belgique attribue toujours la première place du podium à Bart De Wever, mais son avance sur ses poursuivants se réduit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget